vendredi 18 décembre coupure de courant 13h30 à 15h30 Route de la Bondoire--route de la scierie

Bien vieillir

Il va falloir repenser la place de nos aînés dans notre société car ceux-ci n’ont jamais été aussi nombreux et ils le seront de plus en plus.

Les plus de 85 ans seront 2 millions en 2015, c'est-à-dire demain.
D’abord, j’ose énoncer que les aînés sont une véritable chance pour notre société et non une charge. Ils symbolisent souvent la sagesse et l’expérience et ils peuvent être des passeurs de savoir et de savoir-faire vers les plus jeunes.

Certains aînés autonomes se sont déjà engagés dans le tutorat ou le bénévolat. La très grande majorité des aînés préfère vivre chez soi et non en maison de retraite. Cette question du maintien à domicile doit être centrale pour nos gouvernants dans les années à venir.
D’où un développement accru des soins à domicile, du portage des repas, des hospitalisations à domicile avec intervention d’aide-soignant.
D’où un développement de l’APA, Allocation Personnalisée d’Autonomie, permettant d’assurer plusieurs heures d’intervention à domicile (actuellement, il y aurait environ 1 million de bénéficiaires).

Ce secteur de services à domicile est un formidable bassin d’emplois qui ne pourra que prospérer.
L’ambition de notre société doit être de favoriser un vieillissement réussi en intervenant sur tous les facteurs de bien être : la prévention médicale certes, mais aussi la nutrition, les activités physiques et sportives, la participation à la vie sociale.
Pour cela, il faut que nos décideurs prennent en compte dans leur globalité toutes les problématiques liées à la place de l’aîné dans la cité : l’urbanisme (les bancs, les rampes d’escaliers, la qualité des trottoirs, la qualité des pavages), l’habitat de plain pied, les transports en commun.


Quant aux médecins généralistes, ils vont devoir jouer un rôle essentiel et sûrement croissant, un rôle humain et social au moins aussi important que le rôle médical.
Pour bien vieillir, j’énoncerai quatre principes :
   Un caractère optimiste et joyeux
   Une activité physique s’opposant à la perte d’autonomie
   Le travail et les activités loisirs pour prévenir le fléchissement des fonctions cognitives
   L’affection portée aux autres car l’isolement affectif fait mourir.


Docteur Jean-Louis CATRIN

[ date de publication : 15/06/2010 ]




 

MAIRIE

email

NOUVEAUX HORAIRES D'OUVERTURE AU PUBLIC

tel 02-47-94-71-40




Lundi 8h30- 12h/ fermé après midi
Mardi 8h30-12h de 14 à 18h
Mercredi fermé
Jeudi 8h30-12h de 14 à 18h
Vendredi 8h30-12h/ fermé après midi
8h30-12h (LE DERNIER SAMEDI DE CHAQUE MOIS)
email

Horaires d'ouverture
de l'agence postale communale

-8h30 - 12h00
du lundi au vendredi( fermé le mercredi.)
Fermé le samedi
Tél. 02 47 94 86 60